Vie paroissiale

AUX NOUVEAUX ARRIVANTS

Vous arrivez ou êtes arrivés depuis peu dans notre Unité Pastorale Châteaurenard, Eyragues, Noves et Paluds de Noves. La communauté catholique vous souhaite la bienvenue.

Vous pouvez bien sûr trouver de nombreuses informations sur la vie de l’Unité Pastorale en consultant ce site.

Vous pouvez également vous avancer à l’une des permanences tenues au presbytère de Châteaurenard tous les matins du lundi au samedi de 9h à 11h30.

Mais vous  pouvez bien entendu pareillement rencontrer les prêtres et les paroissiens à l’occasion des offices célébrés dans l’une de nos églises. Si vous le souhaitez, nous vous proposons de vous signaler au prêtre avant le début de la messe afin qu’il puisse vous présenter à la communauté et que vous puissiez ainsi être mieux reconnus et accueillis.

Dans l’attente de vous rencontrer, nous vous souhaitons une bonne installation dans votre nouvelle paroisse et restons à l’écoute de vos demandes ou propositions.

«Donnez-leur vous-mêmes à manger» (Matthieu 14.13-21)

Chaque 1er dimanche du mois (sauf contr’indication ponctuelle), les paroissiens des 4 clochers ont la joie de pouvoir partager le repas ensemble.

Après l’eucharistie célébrée à 11h00 dans l’église de Châteaurenard, vers midi, midi et quart, on se rassemble au foyer paroissial. Avec le verre de l’amitié, on attend les retardataires, le prêtre ou le diacre qui célèbre un baptême dans une paroisse voisine.

C’est le moment privilégié pour faire connaissance avec les nouveaux venus, prendre des nouvelles des malades, des absents, approfondir un lien noué la fois précédente.

Chacun dispose sur le buffet le plat qu’il a apporté, salé ou sucré, équivalent à 5 ou 6 portions. Les moins doués, les plus pressés, contribuent avec du fromage, pain ou vin, … ou les trois !

Quand «tout le monde» est là, la table est bénie, en ayant à l’esprit que c’est nous-mêmes que nous donnons en partage, et des frères que nous recevons, en partage. Place à la dégustation, à la discussion, à la convivialité fraternelle.

Après le café offert et un petit ménage de la salle, on repart tout joyeux avec le cœur chaud et l’envie d’inviter un voisin, un ami pour la prochaine fois.

RENCONTRES PARTAGE D’ÉVANGILE

Pour Grégoire le Grand, docteur de l’Église, «l’Écriture sacrée est aliment et breuvage»; elle doit être divulguée à tous, et l’enseignement du Seigneur est aliment de vie. Le Pape insiste sur le fait qu’il ne faut pas oublier la parole sacrée. Il cite le livre d’Amos: «Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Éternel, où j’enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Éternel» (Amos 8.11)

Au livre d’Ezéchiel, nous avons vu le prophète manger le rouleau (le livre) afin d’être rendu capable d’annoncer la Parole de Dieu. Dans l’Apocalypse, Jean nous dit que l’ange lui donna le petit livre pour le manger…Cette Parole, si dense, nécessite qu’on prenne le temps de la découvrir, de la goûter, de la ruminer. Depuis … 15 ? 18 ? Années, nous nous penchons sur cette Bonne Nouvelle, révélée par l’apôtre Jean, afin de revenir sans cesse à la source de la révélation. C’est vrai que notre marche est lente, un chapitre par an, mais on ne peut pas avaler un si gros morceau en une bouchée !! Même par miettes, surtout par miettes, cette lecture est nourrissante. Et il n’y a jamais d’ennui, jamais de redite, jamais de certitude acquise une fois pour toutes. C’est une Parole vivante, qui s’adresse à chacun, ici et maintenant, pour aujourd’hui.

Les rencontres ont lieu généralement le vendredi après-midi, de 14h30 à 16h00, une fois toutes les trois semaines. Elles se déroulent de la façon suivante : accueil les uns des autres, petit temps convivial pour se donner des nouvelles, puis mise en présence de Celui qui nous rassemble. Une personne lit quelques versets de l’évangile, nous laissons cette Parole descendre en nous, puis chacun peut la relire silencieusement et, lorsqu’une question surgit, on la propose en partage. Dans un second temps, nous prenons connaissance de l’éclairage que Jean d’Alès fait de ces versets et, à nouveau, nous nous interrompons lorsqu’une difficulté surgit et nous partageons nos points de vue. Au bout d’une heure et demie, nous terminons la rencontre par un temps de prière. A la fin de l’année, en juin, notre dernière rencontre est suivi d’un repas … partage évidemment !

Texte ici

Vendredis de Carême

 

Chaque vendredi suivant le mercredi des cendres est préparé par des laïcs (parfois aidés par nos prêtres) de Châteaurenard, ou Noves, ou d’Eyragues ; les réunions se tenant dans les différentes églises à tour de rôle, entre 19h et 20h.

Chaque équipe prépare des textes, des réflexions, des messages à partager pour aider à la prière ; toute forme d’approfondissement de la foi peut être envisagée, ainsi que des chants ou de la musique, Le but est de créer une ambiance chaleureuse et fraternelle où l’esprit communautaire nous fait progresser sur le chemin menant vers Pâques.

Chaque réunion des vendredis se terminant par une obole librement offerte par chacun au bénéfice de l’église de Perma au Bénin jumelée avec nos paroisses, et au bénéfice des chrétiens persécutés en Orient.

Tous les derniers dimanches de Juin, les eyraguais fêtent en grande pompe Saint Éloi ; un évêque de Noyon du VII ème  siècle ; sa grande foi, son honnêteté légendaire et son habileté comme orfèvre et artisan sur métaux précieux ou non lui firent  gagner la confiance du roi Dagobert 1er ; des conversions et de nombreux miracles lui furent attribués.

Ici à Eyragues, comme dans toute la Provence, il est le saint patron des charretiers, des agriculteurs et de tous ceux qui élèvent des chevaux.

On le fête en transformant une modeste charrette en une magnifique œuvre végétale composée des cultures locales; elle devient la fierté des villageois et est attelée à des chevaux harnachés brillamment  (parfois jusqu’à 65 chevaux en ligne).

Après une grand messe solennelle, le buste reliquaire du Saint est porté en procession dans le village, suivi par les prêtres,  la bannière, les membres de la confrérie, les arlésiennes, les enfants, la musique et enfin la fameuse charrette admirée et applaudie ; a son premier passage devant l’église elle est bénie ainsi que les chevaux et les charretiers.

La fête dure trois jours avec manèges, orchestres, repas et apéritifs.

Ouvrir la Bible 

Venez découvrir, avec l’aide d’un exégète, Pierre Orset, le message de la Bible, le livre le plus traduit et publié au monde dans toutes les langues.

Cela se passe au foyer paroissial de Châteaurenard, le 1er mercredi de chaque  mois de 18h30 à 20h.

Le thème de l’année  : les femmes de la Bible :

  • Eve : 9 octobre
  • Miryam :  6 novembre
  • Léa : 11 décembre
  • Timna : 8 Janvier 2020
  • Rebecca : 5 février 
  • Sara : 4 mars 
  • Avigaïl :  1er avril  
  • Judith : 6 mai 
  • Ruth et la suite dans l’année 2020-2021 :

Retrouvez les horaires précis sur la rubrique « A venir… » du site Internet

 

 

Soirée des louanges

Venez chanter, louer, adorer le Seigneur  1er mardi de chaque mois à 18h30 .à l’oratoire de l’église Châteaurenard. 

Retrouvez les horaires précis dans la rubrique « a venir… » du site Internet