4e DIMANCHE DE PAQUES – 8 mai 2022

« L’Agneau est leur Pasteur ».

 

Cette foule immense que nul ne pouvait dénombrer (2e lecture) sort de « la grande épreuve ».

Le vêtement blanc que chacun reçoit aujourd’hui est le signe de leur couronnement et de la victoire de l’Agneau (Jésus) sur le mal. Ils ont écouté sa voix au milieu de ces multiples « faux pasteurs et faux bergers ». Ils ont  accepté de ne faire que sa volonté et ont gardé toute leur confiance en lui. Ils ont reconnu que Jésus était leur unique chemin, leur seule vérité afin que la vraie vie leur soit donnée et accordée.

Au moment où le monde, avec ses multiples vendeurs d’illusions, nous propose toute sorte de bergers, prions afin que nous puissions encore distinguer la voix de Jésus, seul Berger et unique Pasteur, en redécouvrant les bienfaits de la Parole de Dieu qui sauve et guérit.

Prions aussi, afin que nous ne nous découragions jamais face aux épreuves de la vie. Si nous tenons bon, avec Jésus comme Berger, nous sortirons forcément victorieux de cette grande épreuve de notre quotidien.

« Le Seigneur est mon Berger, je ne manque de rien » (Psaume 22/23).

 

Père Arnaud Aba’a Omva